Karine Mengelle
Hypnose et coaching

Ton Post-partum, Comment t'y Préparer ? Partie 1/2

18 Jan 2022 Karine Mengelle Post-partum

Se préparer à son pospartum

Voilà.

Tu viens juste d’accoucher ! Après plusieurs heures d’un travail intense, tu viens de donner naissance à ce petit Trésor.

Neuf mois que tu l’attendais.

Neuf mois à le couver dans le creux de ton ventre. 

Neuf mois pendant lesquels ton corps s’est adapté à la croissance dudit Trésor. 

 

Et maintenant ?

Et maintenant, commence Ton Post-Partum. 

De l’instant où tu as expulsé ton Placenta, tu entames cette nouvelle période de ta maternité. Elle va durer officiellement jusqu’au retour de tes règles, soit en moyenne 6 semaines. 

En fait, nous allons voir que ça, c’est pour la partie théorique. Le Post-partum peut durer plus longtemps.

Ces effets sont peu connus des futures mères. Comme un tabou.

Il est de plus en plus brisé, notamment depuis le lancement de l'hashtag #MonPostPartum par Illana Weizman, l’autrice du livre « Ceci est notre post-partum »

Pour que le flou ne soit plus.

Voici un article pour comprendre ce que sont les Lochies, les Tranchées, mais aussi les répercussions de la chute hormonale. Tout un tas de bouleversements physiques, physiologiques et aussi psychiques. 

 

Pour traiter le sujet complètement, je t’ai écrit un article en 2 parties.

Voici la première :

La partie physique de ton post-Partum. Avec des pistes pour vivre tout ça le mieux possible pour chaque item.

Quelle est la durée du Post-partum et pourquoi ?

C’est la grande question !
Combien de temps va durer cette fichue période ? Il y a différentes théories…

6 semaines

La plupart du temps, on parle de 40 jours ou 6 semaines. Soit jusqu’au retour de couches : le moment où tu retrouves tes règles.
C’est une moyenne.
Qui va varier énormément, selon si tu allaites ou pas, et combien de temps tu allaites.
En effet, les hormones libérées par l’allaitement vont suspendre le retour de tes cycles d’ovulation, donc le retour de tes règles. Du coup cela va influencer ta physiologie d’une manière générale. Si tu allaites 6 mois par exemple, cela peut (mais ce n’est pas toujours le cas) repousser ton retour de couches d’autant. 

3 mois

Quel que soit le mode d'alimentation de ton bébé, la tendance actuelle parle maintenant du quatrième trimestre de grossesse. En partant du principe assez juste que le Post-partum est le prolongement de la gestation.

Soit 3 mois.
Cela correspond au temps nécessaire pour retrouver un périnée en qui tu peux avoir confiance. Ton allié pour pouvoir rire et éternuer de nouveau en public et en toute dignité.

1 an

Ton corps a mis 9 mois pour s’adapter à la présence de bébé in utero. Il faut bien autant de temps pour revenir à la normale. Je ne parle pas de prise de poids, mais simplement d’organisation interne. Bébé s’est pris pour Valérie Damidot et au fil des semaines a refait toute la déco intérieure.

Tes organes vont reprendre leurs places, mais aussi ton dos, ton bassin qui retrouvent petit à petit leur position normale. Tout ça en ayant un petit paquet de quelques kilos dans les bras... à peu près tout le temps !
Ton périnée va reprendre sa tonicité.

Un an pour retrouver ton corps. Il n’y a rien de trop !

3 ans

Anna Roy, sage-femme star de la Maison des Maternelles (France 2), parle de 3 ans !
Trois ans pour vivre tout ce que je viens de te décrire, mais aussi pour apprendre à être cette nouvelle personne que tu deviens. Toi, avec ce truc en plus : la maman de Trésor. 

Soit donc indulgente avec toi-même ! Tout ça prend du temps. 

Qu’est-ce qui t’attend pendant le Post-partum ?

J’ai questionné plusieurs mamans avant de commencer ce Blog. Des femmes qui ont déjà un ou deux enfants. Et toutes, ou presque, m’ont répondu qu’elles avaient été complètement désarçonnées par cette période postnatale. Comme une énorme rafale émotionnelle et physique. Certaines ne reconnaissaient plus leur corps.
Je te fais donc une liste (non exhaustive) de ce qui se passe ou peut se passer… (tu n’es pas obligée de tout cocher !!)

Les Lochies

Le mot le plus sexy du Post-partum ! 

Ce sont ces pertes de sang qui débutent dès la fin de l’accouchement. 

Ton bébé vient de naître et tu viens d’expulser ton placenta. Celui-ci a laissé une plaie physiologique sur ton utérus. Pendant 2 à 6 semaines, tu vas avoir des pertes par le vagin (même si tu as accouché par césarienne). Elles sont composées de sang, parfois sous forme de petits caillots, de mucus, de vernix, de particules utérines…
Elles peuvent être assez abondantes les premiers jours, d’où le magnifique slip filet de la maternité et leurs épaisses serviettes hygiéniques. 

Les lochies diminuent relativement vite, même si elles traînent durant plusieurs semaines. Tu peux donc vite retrouver tes culottes confortables, et tes serviettes hygiéniques plus fines et discrètes (Attention ! Pas de tampon !).

Tu as l’impression qu’il y a un truc qui cloche ? Quand faut-il consulter un médecin ou une sage-femme ?

  • Si tes Lochies sont très abondantes et que tu dois changer de serviette en moins d’une heure

  • Si elles restent rouges et abondantes au bout d’une semaine

  • Si leur odeur change et devient forte

  • Si tu as de la fièvre qui apparaît

En cas de doute, mieux vaut appeler ton médecin traitant ou ta sage-femme libérale. Ils t’aideront à te rassurer.

Les Tranchées

Ce sont des contractions. 

Oui, encore. 

Désolée.

Ton utérus se contracte régulièrement durant 3 à 4 jours après l’accouchement, rarement plus. Certaines femmes ressentent comme des douleurs de règles, pour d’autres les contractions sont plus franches.
Elles sont provoquées par la libération de l’ocytocine, notamment lors les tétés. Bébé stimule le sein par ses mouvements de succions, cela provoque l’éjection du lait ET des contractions utérines. 

Toutes ces heures avec des contractions pendant l’accouchement, on pourrait se dire qu’on est débarrassé …! 

Oui, c’est vrai. 

Sauf que Dame Nature a bien fait les choses, elle profite de cette libération d’hormones, ainsi :

  • Ton utérus cicatrise, les vaisseaux sanguins qui alimentaient le placenta se cautérisent naturellement 

  • Cela limite les risques d’hémorragie

  • Tes lochies diminuent plus rapidement 

  • Ton utérus reprend sa taille tranquillement (l’équivalent d’une mandarine) et sa place initiale.

Les solutions les plus courantes sont la prescription de paracétamol ou autres antalgiques par la sage-femme, une bouillotte sur le ventre ou le bas du dos, de l’homéopathie : des granules d’arnica ou de magnésia phosphoricum (voir avec ton pharmacien), ou toutes techniques de relaxation et d’hypnose.
 

PS : Ce n’est pas parce que tu nourris Trésor au biberon que tu n’auras pas ces contractions… ! Tu libères aussi de l’ocytocine (et heureusement).

La cicatrisation du tutu !

C’est assez fréquent d’avoir quelques points de suture au niveau des muqueuses vaginales, du muscle du périnée et/ou de la peau. 

Soit par déchirures naturelles, soit après recours à une épisiotomie. 

Celle-ci est de moins en moins fréquente. 

Les médecins et sages-femmes s’accordent à dire qu’une déchirure spontanée cicatrise plus facilement. Elle suit les fibres naturelles des muqueuses, muscles et peau. 

Les soignants n’y ont donc recours que très ponctuellement, parce que bébé est dans une situation délicate et il faut qu’il sorte fissa. 

Les points de suture sont résorbables (ils tombent tout seuls). Il n’y a pas de soins particuliers à faire, juste une toilette avec un savon intime doux. Puis tu tamponnes délicatement ledit tutu pour le sécher avec une serviette propre et toute douce. 
Si tu as de l'œdème, tu peux utiliser des serviettes hygiéniques glacées, toutes les bonnes maternités en proposent*. De quoi redonner le sourire à ton vagin !
Des cataplasmes d'argile verte peuvent aussi améliorer la cicatrisation du périnée**.

 

Pour t’aider aussi :

Tu peux uriner sous la douche ou en faisant couler de l’eau sur tes muqueuses en même temps -> dans un bidet, en utilisant une douchette, ou des petites bouteilles genre pipettes qui permettent de faire couler un jet doux.

L’eau va diluer l’urée et limiter les sensations désagréables. Tu peux également utiliser une infusion (refroidie !) de camomille, qui a un effet apaisant.

Si des douleurs persistent au retour à la maison, parles-en rapidement à ta sage-femme libérale. Parfois il peut être utile de retirer un point récalcitrant. 

 

Au bout de 3 semaines, tu peux te faire des auto-massages de la zone des points de suture, cela va accélérer la cicatrisation et lui permettre d’être plus fine. Tu vas donc aussi gagner en confort lors de la reprise des rapports sexuels. Parles-en à ta sage-femme lors de tes séances de rééducation périnéale.

Il n’y a pas de délai à respecter avant une reprise des câlins. C’est comme toi et ton partenaire, vous le sentez. Prends le temps de te réapproprier ton corps. 

la suite de cet article juste ici :

Ton Post-partum, Comment t'y Préparer ? Partie 2/2

Cet article t'a plu ?  Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Se préparer à son pospartum - Karine Mengelle
Se préparer à son postpartum - Karine Mengelle
Se préparer à son postpartum - Karine Mengelle

*Serviette Glacée : la recette est simple, tu prends une serviette hygiénique neuve, tu la passes rapidement sous l’eau, tu la mets quelques heures au congélo, puis tu la places comme une serviette normale. A changer dès qu’elle n’est plus glacée.

**Cataplasme d’Argile Verte : tu peux utiliser de l’argile verte toute prête ou en reconstituer. Tu l’appliques sur une serviette hygiénique propre, la recouvres d’une compresse de gaz, et l’utilises comme une serviette normale. 


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Bienvenue !

Karine mengelle blog

Tu vas retrouver sur ce blog des infos sur la grossesse, l'accouchement et le post-partum.

Enjoy !

Karine



Guide Offert !

Catégories



Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.